Que souffle le vent !
Le Blog de la Licorne

Un drôle de titre, n’est-ce pas ? Alors que tout le monde rêve encore de soleil et d’été ...

Mais est-ce vraiment ce dont nous rêvons ? Pas sûr ! Nous avons tous.tes plaisir à ressortir nos gros pulls, la nouvelle petite veste d’automne que l’on va mettre tout l’hiver, à rechercher dans nos placards nos trésors de l’année dernière ou à passer du temps sur Vinted pour renouveler quelques tenues en prenant soin de la planète et de notre consommation. Sans oublier les tenues des enfants qui ont encore pris 10cm et à qui plus rien ne va, comme d’hab !

Alors « que souffle le vent » n’a en fait rien à voir avec la météo mais tout à voir avec le temps qui passe. C’est le vent qui fait avancer les nuages, Octobre Rose est derrière nous, espérant avoir su trouver les mots pour convaincre de se faire dépister, pour parler des seins sans tabou, pour soutenir une amie, pour tenir une main qui a peur.

Le vent a emporté Octobre Rose et laisse la place à Movember.

C’est le mois des hommes, du cancer de la prostate, des testicules, du taux de suicide très important, un vrai tabou. A La Licorne, nous prenons soin aussi des hommes de nos vies, on a adoré nos brosses à dents Ben&Anna, Ben&Ben et Anna&Anna.

La vie n’est pas un dogme, celui qui contraint les hommes à toujours être forts, à ne pas montrer leurs émotions, à ne pas parler de ressentis (« on n’est pas des filles nous !) et souvent malheureusement à ne pas consulter. Que cela soit un spécialiste des organes ou un spécialiste de la douleur mentale, celle qui est plus insidieuse mais qui tue.

Alors oui « que souffle le vent », pour la vie, qu’il disperse tous ces attendus, ces clichés, transgénérationnels, à croire que cela se transmet dans les gênes ! Souffle le vent qui fera que les hommes parleront d’eux, pas de leur conquête, pas de leur réussite sociale ou de leur dernière voiture ( ah ah les clichés, ou moto d’ailleurs, on n’est pas sectaires !)  mais de leurs ressentis, les vrais, les douloureux.

Souvent à La Licorne de Victorine les hommes restent dehors, ils n’entrent pas. Il suffit de sortir, de leur expliquer que nous avons des produits pour qu’ils prennent soin d’eux, et la magie opère.

Que souffle le vent !

Alors oui que souffle le vent pour disperser les nuages, que vienne la pluie pour nos plantations et les animaux de la forêt.

Que souffle le vent de l’hiver qui apportera avec lui l’esprit de Noël, celui qui nous donne à tous.tes les yeux qui brillent, des yeux d’enfants, des envies d’un thé ou d’un chocolat (vegan) bien chaud, celui de gâter ceux que l’on aime ne serait-ce qu’avec un gros câlin d’amour… et même de porter un pull moche de Noël.

Que souffle le vent qui nous donnera envie de faire du bien autour de nous, à nos amis, à notre famille, à un sans domicile au coin de notre rue.

Que souffle bientôt le vent de Noël et son esprit magique qui font tomber les murs d’indifférence et nous préservent de l’exclusion, des dogmes en tout genre, au profit de la bienveillance, de l’altruisme et d’une société inclusive.

Oui, il est dommage de devoir attendre Noël, espérons que pour certains.taines cela sera la révélation au pied du sapin …. Réagir/agir pour la conduite à tenir pour le survendu « monde d’après » qui pour le moment a des relents méphitiques tristement liés au monde « d’il y a longtemps » !

Nous n’avons attendu ni demain, ni Noël, cela fait maintenant 4 ans que nous travaillons tous les jours à un monde meilleur et c’est grâce à vous, grâce à votre soutien indéfectible ! Mille mercis de la part de toute l’équipe ! Que souffle le vent chassant les nuages personnels de chacun…..

XOXO

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués (*) sont obligatoires *