Comment bien choisir sa crème solaire?
Le Blog de la Licorne

L’été arrive, on profite enfin des chaudes journées ensoleillées ! Le soleil nous fait du bien : source de Vitamine D, il contribue grandement à rehausser notre moral en plus de nous offrir un joli teint. Or, le soleil peut vite devenir un ennemi. S’il est largement admis qu'il est impératif d’appliquer une crème solaire lorsque le soleil pointe le bout de son nez, il est tout aussi important de savoir de quelle manière elle nous protège des rayons UVA et UVB.

On vous explique tout des différents types de crèmes solaires et de leurs effets potentiels sur la santé.


En quoi le soleil peut-il être dangereux?

Le taux de mélanome a considérablement augmenté ces dernière années, d’où la pertinence et l’urgence de bien protéger notre peau. Par où commencer ?

Chez les adultes comme chez les enfants, la protection est essentielle : portez un chapeau, des lunettes de soleil, des vêtements longs ou anti-UV. Et, bien sûr, n'oubliez pas d'appliquer régulièrement une bonne couche de crème solaire !

Assurez-vous toutefois de faire un choix éclairé ; les crèmes solaires ne contiennent pas toutes les mêmes ingrédients.


Comment fonctionnent les écrans solaires ?

Il existe deux principaux types de crèmes solaires :

  • les crèmes solaires à filtres chimiques
  • les crèmes solaires à filtres physiques.
  •  

Les crèmes solaires chimiques contiennent des ingrédients actifs qui absorbent les rayons UV en provoquant une réaction chimique sur la peau, ce qui la protège des rayons nocifs, les fameux UVA et UVB.

Les crèmes solaires physiques, pour leur part, forment une barrière physique pour bloquer les rayons du soleil.


Le problème des filtres chimiques

Très populaires pendant les dernières décennies, car faciles à appliquer, les crèmes solaires à filtres physiques ont récemment attiré l’attention des chercheurs en raison de leurs risques potentiels pour la santé.

L'oxybenzone est le filtre chimique le plus utilisé dans les crèmes solaires, c’est aussi le plus préoccupant. En effet, il pénètre facilement la peau, où il se bio-accumule, imitant et perturbant la fonction hormonale. Des recherches sur ce composé indiquent qu'il peut même perturber le système hormonal des nouveau-nés.

Ce perturbateur endocrinien se retrouve dans la grande majorité des écrans solaires chimiques… et dans l'organisme de presque tous les Américains, y compris dans le lait maternel de nombreuses Américaines. Il semble donc contre-productif d'utiliser l'oxybenzone pour protéger les parents et leurs enfants alors qu'il peut avoir des effets néfastes à long terme sur la santé.

La benzophénone-2 a aussi fait l'objet de recherches aux conclusions inquiétantes pour ses effets néfastes sur l’environnement. Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), ce composé peut blanchir les coraux, leur faire subir des mutations et les tuer.

En plus de perturber la santé humaine, les écrans solaires chimiques ont un effet profondément négatif sur les organismes aquatiques.

Heureusement, il existe une solution plus sûre : la crème solaire minérale composée d'oxyde de zinc.


Crèmes solaires physiques : minimiser les effets négatifs sur la santé

Au lieu d'entraîner des réactions chimiques à la surface de la peau, les écrans solaires minéraux recourent à l'oxyde de zinc ou au dioxyde de titane pour former un filtre physique. Ces minéraux forment une barrière physique (souvent blanche) à la surface de la peau pour réfléchir et disperser les rayons UV nocifs.

Quelle est la différence entre ces deux minéraux ? Le dioxyde de titane est un composé très réfléchissant à base de titane. L'oxyde de zinc, pour sa part, est dérivé du zinc, un des minéraux essentiels au bon fonctionnement du système immunitaire. L'oxyde de zinc et le dioxyde de titane protègent tous les deux la peau des rayons du soleil.

Cependant, le dioxyde de titane ne protège pas contre la totalité des rayons UVA et UVB alors que l'oxyde de zinc procure une protection complète. Par ailleurs, le dioxyde de titane est classé comme étant possiblement cancérigène lorsqu'il se trouve dans des produits en aérosol.


Quelques faits, de A à Zinc

  • Comme élément, le zinc favorise la croissance et la santé immunitaire.
  • Les épinards sont une bonne source de zinc alimentaire. Plus besoin de chercher où Popeye prenait ses gros muscles !
  • Plus les particules de zinc sont grosses et plus leur concentration est importante, plus l’écran solaire sera blanc.
  • Il est toutefois possible de trouver la taille de molécule de zinc parfaite pour obtenir un juste équilibre entre la sécurité et la fonctionnalité et éviter d’utiliser des nanoparticules.


Qu'est-ce qu'une nanoparticule ?

Nous l’avons vu : le choix des composés utilisés dans les crèmes solaires est primordial. La taille de ces composés est également déterminante. A ce titre, on entend souvent parler des nanoparticules, ces particules microscopiques qui peuvent pénétrer dans la peau et perturber le bon fonctionnement de notre corps.

A savoir : Le dioxyde de titane est toujours nanonisé (moulu en fines particules), ce qui peut avoir des conséquences potentiellement négatives sur la santé.

L'oxyde de zinc, lui, n'a pas toujours besoin d'être nanonisé. L'oxyde de zinc non nanonisé est ainsi le filtre physique le plus sûr.


Apprendre à lire la liste des ingrédients

Le choix que vous faites en matière de crème solaire pour votre famille compte. Bien que les écrans solaires chimiques vous protègent du soleil, ils peuvent vous exposer à différents produits chimiques reconnus pour avoir des risques sur la santé humaine et sur celle d'autres organismes.

Les écrans solaires à filtre physique constituent, selon l'EWG, un choix plus sûr et fiable.

 

*Selon les critères de l'EWG.


Les crèmes solaires Attitude, des filtres physiques sans nanoparticules

Composée d’oxyde de zinc non nano à 100 % – l’option la plus sûre selon les experts de l’EWG, les crèmes solaires Attitude sont notées parmi les meilleures crèmes solaires hydratantes dans la base de données Skin Deep de l’EWG.

100% Vegan et certifiées Cruelty-free par PETA, les crèmes solaires Attitude utilisent uniquement des ingrédients naturels végétaux et minéraux. De plus, elles sont biodégradables et durables, comme l’atteste leur certification Ecologo™.

Les protections solaires Attitude sont exempts de tout composé chimique douteux, aux risques potentiels pour la santé et pour l’environnement :

  • sans oxybenzone, octinoxate et benzophénone-2 (BP-2).
  • Exempte de polyéthylène glycol (PEG), dont le stéarate du PEG-100 et l’huile de ricin hydrogénée PEG-40, ingrédients potentiellement contaminés par des sous-produits cancérigènes.
  • Exempte de 4MBC et de butylparaben, reconnus comme des perturbateurs endocriniens.
  • Exempte d’agents de conservation inquiétants comme le phénoxyéthanol, les parabènes, le formaldéhyde et les libérateurs de formaldéhyde, l’alcool benzylique et le méthylisothiazolinone.

Les crèmes solaires Attitude protègent toute la famille des UVA et UVB. Elles sont testées dermatologique ment et sont hypoallérgéniques pour respecter et prendre soin de toutes les peaux !

2 réponses sur l'article " {{article title}}"

  1. avatar Darmois a écrit :

    Je n ai pas vu de cremes solaires 50+ pourtant elles sont recommand1es pourpeauxmatures ???? Merci

  2. avatar Darmois a écrit :

    Je n ai pas vu de cremes solaires 50+ pourtant elles sont recommand1es pourpeauxmatures ???? Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués (*) sont obligatoires *